jeudi 30 avril 2015

Tarte limes des îles

Je vous présente aujourd'hui la tarte limes des îles du livre Crudessence. Ce qui est compliqué dans la confection de ce dessert, ce n'est pas le processus, car ça se fait très rapidement; c'est plutôt de réunir tous les ingrédients.

 

Il faut entre autres des noix de macadamia. Ces noix coûtent cher et j'en ai acheté à quelques reprises seulement. Heureusement, elles sont bonnes. Je trouve qu'elles goûtent le beurre.

  

Modifications. J'ai triché un peu et ma tarte n'est pas crue, car j'ai pris de l'essence de vanille cheap et du nectar d'agave qui n'est pas cru.

Verdict. La tarte est sans surprise très citronnée. Elle l'est peut-être un peu trop pour mes goûts personnels, mais je n'ai jamais été très tarte au citron ou à la lime. Il y en avait souvent aux réunions de famille quand j'étais petite, ce qui ne soulevait pas mon enthousiasme. Il n'y avait que la meringue que je trouvais intéressante.

 

Mais si vous aimez les desserts du genre, je vous recommande cette délicieuse tarte. Et comme ce sont surtout de bons ingrédients (pas de sucre raffiné ni de tonnes de margarine ou de beurre), on ne se sent pas coupable d'en manger. C'est rafraîchissant. Les avocats confèrent une belle couleur à la tarte.

Bémols. Ma tarte aurait pu se tenir un peu mieux, même si ce n'était pas catastrophique.

J'ai eu de la misère à rendre le glaçage onctueux, mais je ne me suis vraiment pas acharnée sur mon robot. Après quelques instants, j'ai décidé que ça ferait la job. Je n'ai pas de cornet à pâtisserie pour faire de jolis motifs comme dans le livre, alors j'ai tout étendu sur le dessus. Il me semble que si j'avais pu faire comme dans le livre, j'aurais eu beaucoup trop de glaçage.

 

mercredi 29 avril 2015

Mouton Vert : feta et pâtisseries

Mouton Vert est un arrêt incontournable pour moi lorsque je vais chez Végan Rapide, et comme Végan Rapide est un passage obligé pour les végés de Montréal, je fais des achats chez Mouton Vert sur une base régulière. Je trouve que les produits sont très novateurs et que la spécialité de l'établissement — cuisine grecque végétarienne — lui permet de se différencier des autres restos végé. Je veux tout essayer.

  

J'avais lu des commentaires positifs au sujet du feta d'amande dans La Presse et j'ai fini par me décider à y goûter.

  

Je ne l'ai pas regretté, car cette tartinade est vraiment délicieuse. Ça ne goûte pas les amandes et change du sempiternel fromage de noix d'acajou. Mais le meilleur dans ce pot de feta, c'est la généreuse quantité d'huile d'olive; l'huile vendue chez Mouton Vert est absolument sublime.

 Sur du pain au kamut
J'aime l'étiquetage sans ambiguïté 

  

Le premier strudel aux pommes végétalien de ma vie! Je l'ai acheté illico, évidemment, et je l'ai mangé sur place. C'était P-A-R-F-A-I-T.

  

Une autre fois, je me suis laissé tenter par le baklava végétalien. Il est tout simplement FANTASTIQUE et vaut largement le détour. Même mon copain est d'accord. Je le préfère nettement à celui de Sophie Sucrée. Celui-ci est bien sucré, assez tendre, parfumé et très garni.

  

Une danoise aux framboises. Elle était délicieuse, mais trop sèche, trop dure. J'aurais dû la manger le jour même. J'ai préféré ma seule et unique autre danoise végétalienne, celle-là au fromage bleu et petits fruits, achetée chez Peacefood Café à New York.

  

À deux reprises, j'ai acheté ce chocolat noir végétalien avec des amandes entières. En général, j'ai du mal à manger plusieurs carrés de chocolat noir sans avoir mal au coeur... c'est trop riche, trop intense, trop tout. Aussi, lorsque j'ai partagé cette barre avec ma mère au cinéma en regardant Timbuktu, je pensais qu'elle me durerait des jours, mais il n'en restait plus à la fin du film. Le même phénomène s'est produit lorsque j'ai partagé cette barre avec mon copain. On l'a finie sur-le-champ. En rachèterai-je à ma prochaine visite? Cela va de soi!

C'est par ici pour ma première chronique sur Mouton Vert.

lundi 27 avril 2015

Bol aux champignons, à l'orge et aux choux de Bruxelles

 

Encore un plat de Salad Samurai! C'est un des livres que j'ai le plus utilisés cette année, et comme les recettes sont classées par saison et qu'il y a une foule de recettes pour l'été qui s'en vient, je ne risque pas de m'arrêter de sitôt.

Pour faire le bol aux champignons, à l'orge et aux choux de Bruxelles (Mushroom, Barley & Brussels Harvest Bowl), il faut — roulement de tambour — de l'orge!

 

Si je vous montre mon orge tout nu, ce n'est pas pour vous dire qu'il n'était pas extraordinaire (je l'ai acheté au Marché Hawaï et il est beaucoup moins moelleux que celui auquel je suis habituée), mais pour vous montrer le contenant, un pot de yogourt de soya WholeSoy. J'ai appris il y a quelques semaines que l'entreprise avait décidé de fermer ses portes, alors je dois faire une croix sur le meilleur yogourt au monde dont je vous avais parlé ici et ici. Après la fin des yogourts Sol Cuisine, c'est un coup dur. Il faut donc vraiment que je me déniaise pour faire du yogourt maison!

 

Mais passons à quelque chose de réconfortant : un portobello mariné et braisé. À lui seul, il rend cette salade digne de mention.

 

Des choux de Bruxelles émincés et crus sont la base de ce bol. Je ne savais même pas qu'on pouvait manger ce légume cru. On y ajoute des canneberges séchées, des noix de Grenoble rôties, de la ciboulette, du poivre, des oignons verts et une vinaigrette à base de moutarde de Dijon, puis on masse. Mon copain et moi étions très sceptiques, mais ce mélange est fort délicieux.

 

 On ajoute ensuite l'orge et les champignons.

  

Et on déguste.

  

Vous trouverez la recette ici (en anglais).

samedi 25 avril 2015

Gombo au tempeh

  

Juste un petit mot pour vous faire part de mes commentaires sur le gombo au tempeh (Tempeh Gumbo) de Cookin' Crunk. J'étais très enthousiaste parce que j'aime beaucoup ce livre de cuisine et que les okras me plaisent beaucoup. Or, j'ai trouvé que ce gombo était très bon, sans plus. Il était un peu fade.

  

Cela dit, plusieurs personnes aiment beaucoup ce gombo, alors peut-être vous
plaira-t-il à vous.

jeudi 23 avril 2015

Petit Végo

Cet hiver, j'ai passé quelques journées à travailler à la Grande Bibliothèque. Quand la faim s'emparait de moi, je me rendais chez Végo pour me remplir la panse et poursuivre mon travail, car on peut s'y installer comme dans un café.

La première de ces journées, je voulais essayer le Petit Végo, car ça faisait après tout plusieurs mois que je mourais d'envie de goûter au sandwich à l'effiloché bbq. J'ai visiblement du mal à aller dans cet établissement sans me diriger vers le buffet, question d'habitude.

À mon arrivée, j'ai constaté qu'on proposait un spécial d'une durée limitée : un trio végane à un tarif plus qu'avantageux (l'offre est terminée maintenant). Cet excellent argument de vente m'a fait oublier le buffet et j'ai enfin essayé les plats du Petit Végo.

  

J'ai profité du trio à trois reprises, et à tous les coups, j'ai choisi la même chose : effiloché, salade de pommes de terre et petit gâteau. C'était tout simplement trop bon.

  

Je crois que l'effiloché végé bbq est le seul sandwich végétalien qu'on fait chauffer au Petit Végo, et ça me donne l'impression d'acheter un repas cuisiné, alors qu'en choisissant un sandwich emballé dans le réfrigérateur, j'ai plutôt l'impression d'avoir affaire à un repas préparé.

L'effiloché est énorme, très savoureux et piquant. Même après 3 sandwichs en 10 jours, je n'étais pas tannée une miette.

Dire que des gens pensent qu'il faut tuer des cochons pour manger de l'effiloché à Montréal... C'est absurde. Absurde de tuer des cochons, et absurde de le faire pour ses papilles. Connaissez-vous Esther? Je n'aime pas l'imaginer dans un sandwich, morte. Vous pouvez manger votre effiloché au Petit Végo, au Dépanneur le Pick-Up (j'y suis retournée récemment, sans commander de patates) et même le faire maison. Alors, pourquoi opter quand même pour un animal tué?

  

J'avais déjà goûté à cette salade de pommes de terre dans le buffet et elle est merveilleuse. Cependant, les pommes de terre n'étaient pas tout à fait cuites la dernière fois.


Les petits gâteaux de Sophie Sucrée sont excellents. Je n'avais jamais faim pour le manger, mais comme je passais plusieurs heures au Petit Végo pour travailler, j'avais quelque chose à grignoter.

J'ai acheté le sandwich à la tartinade de tofu à mon copain pour un lunch. Ses commentaires : le sandwich est très bon, mais décevant pour quelque chose acheté au restaurant.

Quels sont vos incontournables du Petit Végo?

mercredi 22 avril 2015

Bol de smoothie au granola

  

Le bol de smoothie au granola (Smoothie Granol Bowl) de Salad Samurai est une délicieuse découverte pour moi. Apparemment, les bols de smoothie ne sont plus une nouveauté au déjeuner, mais je n'avais jamais vu la chose avant de feuilleter mon exemplaire de Salad Samurai (merci Jessica!) et de tomber sous le charme de la photo. Ça avait l'air si bon!

 Le smoothie/sorbet/crème glacée

On commence par faire la base du bol, le smoothie : 1 banane, 1 tasse de fruits surgelés et du lait d'amandes ou de l'eau de coco.

Dans le mien, il y avait de l'eau de coco, une banane et des bleuets biologiques. Mon robot culinaire ne voulait pas coopérer, alors j'ai mis le double de l'eau de coco demandée. Ça donne une énorme quantité de smoothie, alors prévoyez un très grand bol.

  

Un autre matin, car oui, il y en a eu plusieurs, j'ai remplacé les bleuets par des morceaux de mangues, mais la couleur est beaucoup moins réjouissante, tout comme le goût qui est moins prononcé. Prenez donc des baies!

Quels que soient les fruits utilisés, j'ai toujours mis le double de liquide recommandé, alors si votre robot est du même calibre que le mien ou si vous voulez miser sur la quantité, faites comme moi, vous n'y perdrez pas au change.

  

On verse ensuite le délice glacé dans un bol et on le décore.

  

Il faut des fruits frais, ici des kiwis, des pépites de cacao, des baies de Goji et, dans le pot à gauche, les granolas nourrissants et glorieux dont je vous ai parlé il y a quelques jours.

  Ici, j'ai troqué le kiwi pour une poire

On ajoute enfin une demi-tasse de granola. Le granola est si bon mélangé à tous ces fruits et couleurs que vous n'en aurez sans doute pas assez et vous en ajouterez. Au final, vous aurez un bedon beaucoup trop plein, aussi je vous conseille de partager la recette avec quelqu'un, toujours en doublant le liquide et les granolas.

  

Ci-dessus, la pomme est mon fruit frais et j'ai utilisé un mélange de baies surgelées pour le smoothie. Pour les liquides, j'ai mis moitié eau de coco-moitié lait, et je n'ai pas vu de différence au niveau du goût.

  

C'est une recette que je conserverai très précieusement. J'attends impatiemment les journées chaudes pour manger glacé le matin et l'apprécier encore davantage.

mardi 21 avril 2015

La Pause sylvestre : cabane à sucre végé

 

Il n'y a pas à dire, je suis choyée cette année. Après une disette de cabanes à sucre d'une vingtaine d'années, j'ai pu me sucrer le bec dans le bois à deux reprises en 2015.

Je suis allée à la cabane à sucre du domaine Handfield en mars, et ce mois-ci, je suis allée à Dudswell dans les Cantons de l'Est pour manger à la Pause sylvestre, la seule cabane à sucre végétarienne au Québec... et fort probablement au monde!

Le couple de propriétaires offre un menu des sucres végétarien et, sur demande, le menu est modifié pour accommoder les végétaliens. Il est important de noter que le menu ne peut pas être végétarien pour la moitié des convives et végétalien pour les autres; ce serait trop de gestion. Si vous voulez manger végétalien, vous devez donc vous assurer de réserver toutes les places d'un repas.

L'Association végétarienne de Montréal organise plusieurs sorties annuelles à cette cabane à sucre depuis quelques années et à ces occasions, le menu est végétalien. J'en ai profité.

La jolie vaisselle

Il n'y a qu'une grande table et une table plus petite dans un coin. Le repas est très convivial et les plats circulent d'une main à l'autre; chacun se sert. Les propriétaires font jouer de la musique pendant le repas. Le volume est juste parfait et la sélection, de la musique tranquille, fort agréable. Ce n'était pas de la musique traditionnelle.

Ma première assiette

J'ai mangé (dans le sens des aiguilles d'une montre) des betteraves marinées, des pommes de terre bouillies, du pain, des cornichons marinés, des bines à base de haricots noirs, de la salade de chou, de la tourtière au millet, de la tarte aux haricots adzuki et de la choucroute.

Tout était bon. J'ai tout particulièrement aimé la salade de chou, les haricots noirs et les pommes de terre. J'aurais aimé avoir du ketchup pour la tourtière (un caprice!), et je crois qu'il devrait y avoir du beurre ou de la margarine végane, au pire de l'huile, pour badigeonner le pain. À défaut, nous l'avons abondamment nappé de sirop.

 

Ceci n'est pas ma deuxième assiette! J'ai simplement commencé à manger avant que le service soit terminé, question de ne pas terminer trop longtemps après tout le monde. Je mange très lentement. Et beaucoup. Tout en haut, la quiche au tofu et à l'oignon (délicieuse) et l'omelette (très bonne) étaient absentes de la première photo.

Après avoir terminé mon assiette, j'ai repris un peu de presque tout. Je suis toutefois restée « raisonnable », car ce n'était pas fini.

Le plafond de la cabane. Vous mouriez d'envie de voir ça, n'est-ce pas?
  

Le deuxième service...

 

Les grosses crêpes fines étaient spectaculaires. J'en ai pris au moins une et demie.

 

Comme si ce n'était pas assez, il y avait aussi des carrés au sirop d'érable et aux graines de tournesol. Ils étaient spectaculaires. Dommage qu'il n'y en avait pas à volonté.

J'ai aussi bu du café avec du lait de soya.

Le paysage enchanteur m'a séduite

video

La cabane est rustique et minuscule. Il faut marcher quelques minutes dans un sentier enneigé pour arriver au site. Il n'y a pas d'eau courante et les dames doivent utiliser une bécosse à une centaine de mètres de la cabane. Le lieu d'aisances est toutefois très propre, embaume le bran de scie (littéralement) et offre une vision panoramique (littéralement).

Des chaudières pour recueillir l'eau d'érable  
Aucun autre signe de civilisation à la ronde. Paisible.
 

Avant de partir, nous avons eu droit à de la tire. J'ai l'impression que le sirop avait trop bouilli. Le résultat était à mi-chemin entre la tire et le beurre d'érable. J'en ai pris à maintes reprises. C'était la meilleure tire de ma vie.

dimanche 19 avril 2015

Lanières végé-boeuf Gardein

Deux billets sur les produits Gardein ce mois-ci!

  

J'ai essayé pour la première fois les lanières de végé-boeuf, un produit qui ne m'attirait pas particulièrement de prime abord.

  

J'ai fait revenir des lanières avec du maïs surgelé et des morceaux de poivron et j'ai servi le tout sur du riz. C'était délicieux, je me suis vraiment régalée. Regardez-moi ça...